À LA UNE

LES AUTRES ACTUALITÉS DE LA SEMAINE

La Transition numérique, en route vers le « super expert-comptable »    

 

 

Les experts-comptables entament d’ores et déjà leur transition numérique car cela parait important pour les clients, qui attendent de la simplicité et des échanges enrichissants avec les professionnels du chiffre

 

 

Et lorsqu’ils ne sont pas digitalisés, ils attendent parfois que leurs experts-comptables les accompagnent.

L’expert-comptable doit être présent dans la vie digitale de ses clients connectés à Internet. Cela permet de multiplier les échanges et de proposer d’autres services parfois plus simples, souvent personnalisés.

Le cabinet peut ainsi montrer un peu de son expertise et capter l’attention de ses propres clients pour de nouvelles missions, ou celle des futurs clients.

 

 

 

La relation client et les nouvelles offres mises en œuvre grâce au digital

Les nouvelles offres du digital remettent en cause la relation client historique. Le digital ne vient pas pour supprimer le besoin de lien social, bien au contraire. Plus la relation n’est digitalisée et plus l’humain occupe une grande place, surtout pour la vente de missions complexes.

« Le parcours 100% digital ne fonctionne pas pour les experts-comptables car il faut toujours un contact direct à un moment où un autre ». Ainsi, l’expert-comptable ne risque donc pas de voir l’intégralité de ses missions se digitaliser mais cette option vient pour améliorer les prestations offertes.

Il faut éduquer les collaborateurs à la relation client et faire en sorte de multiplier les contacts avec ses clients via le digital, en allant plus loin que les déclarations et la mission traditionnelle.

 

Le Super expert-comptable

L’intelligence artificielle et la blockchain sont des technologies qui vont impacter directement les experts-comptables. Mais pour Guillaume Renaud, directeur technique chez Microsoft France, « l’intelligence artificielle va surtout augmenter les capacités humaines ».

De nombreux projets sont en cours pour amener les entreprises vers le digital. Philippe Arraou, président d’Honneur du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables de France, participe au plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises qui doit aboutir à un projet de loi de Bruno Lemaire sur  l’économie en avril 2018. Il porte ici les propositions de l’Ordre des experts-comptables :

  • les régions n’ont pas toujours accès au très haut débit ;
  • le tiers de confiance numérique ;
  • faciliter l’accès des petites entreprises au financement pour investir dans l’immatériel.

 L’ordre des experts-comptables du Maroc a-t-elle la même vision des choses ? Des lois seront elle prochainement votée ?

En attendant, Votre cabinet SAB Consulting vous offre des services à hauteur des normes de qualité internationale.